×
  • English
  • Swedish
  • German
  • French

Processus de construction traditionnel

Temps de séchage : 35-42 jours

Processus de construction traditionnel
Temps de séchage : 35-42 jours

Pour que les matériaux soient pleinement garantis par le fournisseur de ragréage, le béton doit durcir pendant 28 jours. Après le durcissement, le sol doit être préparé et traité avec un ragréage auto-lissant, mais de nombreux préparatifs sont d’abord nécessaires : il faut étanchéifier et protéger les cages d’ascenseur, les conduites d’électricité et de tuyauteries d’évacuation, etc.

Une fois le sol apprêté, le composant doit être pompé, ce qui demande beaucoup d’équipements et de transport. Selon la météo, la quantité et la qualité du composant, un temps de séchage supplémentaire de 7 à 14 jours peut être nécessaire.

Après 35 à 42 jours environ, le travail de dressage des murs et le reste de la construction peut continuer.

Risques potentiels
  • Dégâts par moisissure, si le béton n’est pas sec
  • Une fois le sol préparé, la moisissure reste dans le béton
  • Rejet de matière, puisque le ragréage possède une faible valeur C
Disadvantages

Cons Temps de séchage long (temps anticipé)
Cons Travail supplémentaire pour étanchéifier les con duites de tuyauterie
Cons Logistique importante
Cons D’énormes coûts de matière (Voir l’exemple)

Exemple

Pour obtenir 10 mm de ragréage auto-lissant par m², il faut environ 17 kg de composant de ragréage sec + 15 % d’eau.

Poids total : 19,5 kg / m².

Le coût du ragréage auto-lissant, y.c. matière, pompes, travail préliminaire et transport, peut être estimé à environ 0,5-0,6 € / kg. Le ragréage auto-lissant coûte entre 10 et 12 € / m².

Téléchargements